MISE EN GARDE

Pour s’orienter surtout en montagne, le GPS est un système d’appoint et ne peut en aucun cas se substituer à la carte topographique et à la boussole.

 

En effet, des conditions défavorables (vallée encaissée, couverture végétale ou atmosphérique importante) peuvent perturber la réception des signaux satellites. De plus, les systèmes d'exploitation des récepteurs GPS restent perfectibles, surtout après une mise à jour. Pensez aussi à prendre des accus ou des piles de remplacement.

 

Ces relevés de traces GPS ne sont pas réalisés à partir d'une carte numérique, mais sont enregistrés sur le terrain au cours de nos sorties.

Ils sont téléchargeables en plusieurs format :

            GPX pour être utilisés avec BaseCamp ou Openrunner

            KML pour être ouverts avec Google Earth

            iPhone et Android